Réponses d’Agathe Vidal pour le site les philosophes.fr